1924-2024 un siècle de partage autour du livre

En finir avec l'hystérie (prétendument) féminine
EAN13
9782259317788
ISBN
978-2-259-31778-8
Éditeur
Plon
Date de publication
Nombre de pages
304
Dimensions
22,7 x 14,2 x 2,4 cm
Poids
334 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

En finir avec l'hystérie (prétendument) féminine

De

Plon

Offres

Non, l'hystérie ne concerne PAS QUE les femmes !
Attribuée à l'utérus, puis au cerveau, et enfin aux nerfs depuis la fin du XVIIIe siècle, l'hystérie est la bête noire de la médecine moderne, et quasiment une insulte dans le langage courant. Assignée depuis toujours aux femmes, notamment par Freud, la " folie femelle " ne leur est pourtant pas spécifique. De quelle façon cette pathologie de l'émotion s'est-elle révélée n'avoir ni genre ni âge ? Pourquoi apparaît-elle encore de nos jours comme le symptôme le plus tenace du patriarcat ? Comment la honte qui lui colle à la peau peut-elle cesser d'être associée au féminin ? Autant de questions auxquelles cet ouvrage s'efforce de répondre en s'appuyant sur des cas de patients, des oeuvres de fiction et des travaux historiques et scientifiques. Parce que l'hystérie a toujours épousé son temps, ses modes d'expression ont changé, et les addictions y figurent aujourd'hui en bonne place. Elle trouve une nouvelle jeunesse sur les réseaux sociaux, où se joue une tyrannie généralisée du paraître, marqueur de notre besoin d'exister au regard des autres. Les femmes n'en ont pas le monopole, pas plus que de l'hystérie. Alors qu'elles n'ont pas fini de se battre pour se réapproprier leur corps, il devenait urgent de le reconnaître.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Isabelle Siac